(magazine)  

ROHR 

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

La Gourmandise : Une Tradition Familiale

Passion Chocolat : De la Fève à l’Extase
« Le secret de la discipline c’est le travail »
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

Portrait : Nicole Rohr

La Gourmandise est un état d’esprit dans la famille Rohr. A deux, en groupe ou en solitaire, le chocolat se goûte, se déguste, se lèche, se suce et se croque. Il nous sublime de son nectar.
Au travers de toutes nos sensations, il apaise nos tourments, embaume nos sens et délecte notre palais. A l’instar de son délice, le chocolat, de la fève à l’extase, du plaisir à l’euphorie, est un péché délicat et exquis. En plus de ses vertus aphrodisiaques, une première bouchée en appelle aux suivantes. Une sensation divine, dans une presque béatitude de complicité, on se laisse tenter par ce délicieux envoûtement. Sans aptitude à se retenir à la vue de ses courbes harmonieuses et généreuses, il fait vibrer nos papilles, aguiche notre odorat, illumine notre regard, le tout, dans un plaisir infini.
Tous les sens en émois, les gourmets s’accommodent d’une tentation inavouée, déployant une plénitude illimitée dans notre corps. De l’arôme à la fragrance, dans la pure tradition de la famille Rohr, « le bon et le beau » sont une valeur sûre et éthique et une belle façon de se réaliser. Nicole Rohr raconte et nous met l’eau à la bouche.
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
par Manuela Nathan
Journaliste, TV Reporter Image (JRI)
Il était une fois…

Originaire d’Argovie où l’on peut trouver leurs armoiries au château de Lenzbourg, la famille Von Rohr représente, d’abord et avant tout, trois générations de tradition.
Depuis le grand-père Hans, dont le nom de famille est devenu Rohr, ils ont su instaurer les valeurs « du bon et du beau », confirmée par une clientèle de longue date et fidèle. La famille s’installe à Genève, avec la venue du patriarche en 1936. Le canton du bout du lac représente bien plus de possibilités que leur région d’origine ; Rohr confiseur-chocolatier devient la marque prestigieuse et traditionnelle de notre beau canton.

L’Entreprise : une tradition familiale

En 2016, la famille Rohr fête ses 80 ans, un succès de folklore, de savoir-faire et de passion. Le fils du fondateur, Henri Rohr, et plus particulièrement son épouse Alice, rebaptisée « Silvia » pour les genevois, seront les personnalités de la famille les plus renommées. Cette dernière, appelée Madame Rohr, reprend les rênes de l’entreprise en 1968. Ce sera ensuite au tour de Roger, le petit-fils, de rejoindre le clan à l’aube des années 2000. Plus tard, Nicole arrive dans la brigade.

L’entreprise artisanale se monte, à environ quarante collaborateurs, aujourd’hui étendu sur tout le canton de Genève. Elle compte également des apprentis heureux et motivés. Bien que le métier concède un éventail de spécialisations (chocolatier, confiseur, glacier pâtissier, traiteur), la spécificité bien genevoise, est celle de chocolatier, dont la formation, au niveau de la production spécialisée dans ce domaine, a bien évolué ces dernières années. Monsieur et Madame Rohr, (la deuxième génération) sont moins actifs, (mais) toutefois encore bien présents au sein de l’entreprise.   
« Ne prenez jamais pour acquis les personnes qui vous sont chères »
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
La troisième génération
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Roger Rohr est à la tâche, plus orienté vers le secteur de la recherche et du développement, les commandes exceptionnelles, l’évolution et la créativité des produits et services, l’administration et la fabrication. Tandis que, de son côté, Nicole, administratrice depuis une dizaine d’années, est responsable des magasins, de la communication au sens large, aussi bien digitale que traditionnelle. Elle est représentante commerciale de la 3ème génération, tant auprès de la clientèle, qu’en exerçant sa patte relationnelle auprès de ses collègues.

 

Nicole Rohr : un destin
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Bien qu’elle ait évolué et passé toute son enfance dans le milieu du chocolat et de la confiserie, la jeune Nicole est passionnée par le monde artistique, dont la cuisine et la photographie. Elle prendra du temps pour s’affirmer et faire sa place. Elle se considère comme un électron libre.
« Le métier de chocolatier est plutôt exercé par des hommes, spécialement dans la production »

Elle se lance, d’abord, dans la profession de « Peintre en lettres  – Calligraphe « et se passionne pour la décoration des vitrines. Certification de secrétaire en poche, Nicole est parfaitement quadrilingue et s’adapte, avec aisance à sa clientèle internationale.

« Le monde appartient à la discipline et aux disciplinés, et le secret de la discipline c’est le travail » Victor Cherbuliez

« Fille de… », elle a dû construire sa route, baliser son chemin doté de nombreux défis et surmonter des situations épineuses. Gourmande, curieuse et travailleuse de nature, elle est, aujourd’hui, à la tête de l’entreprise avec son frère. Elle considère ses collaborateurs comme sa famille et a su se faire respecter dans la bienveillance et l’amour qu’elle prodigue envers son métier. Elle se sent heureuse et tout à fait à sa place.

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Les produits phare

L’un des produits phare de la Maison Rohr, les « Poubelles Genevoises », est l’une des créations personnelles  et dessinées par le papa (Henri – 2ème génération).

 

 

Les œufs de Pâques, où la coquille est vidée et remplie d’une masse chocolatée succulente « me rappelle toute mon enfance ». Ou les fameux blocs maison de 150 gr, et les tablettes de 100 gr., dont l’irrésistible chocolat noir-noisette -composé de fruits secs entiers-, les truffes de luxe, sans oublier les truffes au caramel- fleur de sel -subtil équilibre entre la texture et le gout qui en font toute sa renommée-.

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Les célébrations

Lors des célébrations des 70 ans (2006) et 80 ans (2016) de la Maison Rohr, la forêt noire, sans cerise, du fondateur Hans Rohr a été mise à l’honneur et conçue selon la recette exacte et originale. Le kirsch a été éliminé avec le temps, pour offrir la possibilité aux enfants d’en profiter. Biscuit, /et) crème fouettée ainsi que copeaux, le tout au chocolat, sont les ingrédients principaux de cette spécialité onctueuse et légère comme une plume. Ce présage fait toujours le bonheur de nombreux clients qui ont retrouvé le plaisir d’antan, au sein de leurs papilles.

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Les tendances

Née à Carouge, Nicole met sur pied la glacerie, été comme hiver, basée sur la production chocolatière. Les glaces sont réalisées avec de la crème et du lait genevois. La mandarine givrée fait partie de ce bel assortiment. Elles peuvent être conçues également sans lactose et sans gluten ainsi que végane au vu des dernières tendances et besoins.

Nicole se dit très pointilleuse dans le choix de ces matières premières utilisées. Tout au long de l’année, marquée par les grands moments et les occasions, la marque prestigieuse Rohr se dénote par ses magnifiques emballages à l’effigie des fêtes de Pâques, de Noel, de la St-Valentin, de l’Escalade et la St-Nicolas, importée par la famille, à Genève. Ils sont travaillés, recherchés, uniques et concèdent à leur voluptueux contenu, une valeur que nul ne saurait remplacer. Grâce à sa créativité, Mme Rohr, a su réinventer les emballages et leur offrir toute leur originalité des traditions de ces fêtes.

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
« Le chocolat en tête à tête c’est somptueux, à la fin d’un dîner c’est superbe,
c’est le bonheur, un rite, une cérémonie. »
Sonia Rykiel
En hommage aux tendances évoquées plus haut, le bloc noir – citron, le praliné – feuilleté au lait et noisettes, le blanc – pistache, le noir – massepain, framboise et citron, font partie des innovations de chocolat La véritable glace aux pistaches est la dernière née. Sa pâte est complètement fabriquée par le glacier de la maison Rohr, incluant la torréfaction des pistaches. Celle au pain d’épices maison ainsi que le sorbet chocolat revisité, toutes les glaces sont de fabrication artisanale et matières premières sélectionnées avec soin, par l’entreprise familiale. De plus, le râpé de chocolat noir à 65% de teneur en cacao, d’origine du Vénézuela, offre la possibilité de fabriquer une pâtisserie maison, à tous les amateurs.

« Le chocolat en tête à tête c’est somptueux, à la fin d’un dîner c’est superbe, c’est le bonheur, un rite, une cérémonie. » Sonia Rykiel

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

Images et Son

Afin d’offrir la possibilité à leur entourage de se rapprocher de la famille et la rendre plus accessible, celle-ci se prête au jeu, avec grand plaisir et sympathie, dans le cadre des interviews et des reportages, aussi bien dans la langue de Molière, que celles de Goethe.

De l’émission « A bon entendeur » à « Autrefois Genève » jusqu’au téléjournal, une émission sur la SRF, a été consacrée à la fabrication artisanale du chocolat, de la conception à l’emballage, en passant par les calendriers de l’Avent. Roger et Nicole Rohr l’ont tourné dans la langue du fondateur, un véritable retour aux sources

Sa Philosophie

Nicole nous confie, qu’il n’y pas de compétition d’un canton à l’autre. Même s’il existe bien plus qu’un chocolatier sur le territoire helvétique, la mode avance et tourne. La maison Rohr a l’avantage de rester et se doit d’être une entreprise familiale, à l’écoute et attentive au marché, de ses collaborateurs et proche du client.

« Ne croyez pas que le chocolat soit un substitut à l’amour. L’amour est un substitut au chocolat ».

Les innovations

En terme d’innovation, Nicole et Roger ont adopté une approche familiale, entre le respect de ce qui a été fait, de l’origine et revisiter ces valeurs selon les requêtes, telle que la nostalgie de l’enfance et du « fait maison ».

« J’aime partager ma passion lors de différents évènements et me retrouver plus proche des gens car ce sont eux qui font vivre et prospérer un commerce. »

 

Des cours pour la fabrication d’une marmite ou celui du chocolat, une visite de la chocolaterie durant la semaine du goût, la famille Rohr se rend accessible et se fait connaître. – Toutes ces rencontres sont enrichissantes et motivantes dans les deux sens. Des conférences à la dégustation, des formations aux visites d’entreprises, une e-boutique offre l’exportation à sa clientèle du monde entier ; la Maison Rohr, une entreprise atypique, typiquement genevoise et connue internationalement.

En guise de dessert : Les maux de la faim et les mots de la fin

Même s’il est parfois accrocheur en bouche et intense au palais, laissant deviner un goût cacaoté ou lacté, amer ou doux, le chocolat est un moment de pure extase, un délice physique, un plaisir proche (de celui) de la luxure. On se laisse succomber à la simple envie de la tentation. On s’abandonne, dans un instant de paresse, tout en brandissant la fierté de sa perfection comme un achèvement des sens, à la gloire d’un bonheur unique.

De bouchées en palets, de pépites en boissons, le chocolat suscite l’euphorie du partage. Un instant de félicité dans le secret de nos jardins, un régal et une jouissance sans égal, au point que Miranda Ingram nous dit :

 

« Ne croyez pas que le chocolat soit un substitut à l’amour. L’amour est un substitut au chocolat ».

L’interview déshabillée de Nicole Rohr – parmi 26 lettres de l’alphabet, voici ses quelques lettres :

 

C comme Confiance

« Avoir confiance prend du temps et est un travail de longue haleine. La relation parfaite n’existe pas, la perfection étant un mot imaginaire. »

H comme Handicap

«Une personne différente à mes yeux. La jalousie, la misogynie, la stupidité sont bien plus des infirmités dans le comportement humain que n’importe quel autre handicap. Un handicap est une personne distincte. »

 G comme Gourmandise

« Il faut être gourmand pour travailler et évoluer dans cette profession. Ma gourmandise est communicative et fait envie tout en mettant l’eau à la bouche. Elle est un avantage, même si certains produits ne sont pas nécessairement appréciés par tous les clients, je me sens à ma place et j’ouvre des portes à travers ma curiosité.»

P comme Patience

« Je suis très constante, et cela m’a permis d’enseigner différents sujets dont les emballages qui demandent justement beaucoup de patience. »

 

R comme Regard

« J’ai posé un regard d’étonnement sur le chemin accompli, j’ai grandi et j’ai appris. Le regard des autres nous enseigne et cela m’a aidé personnellement et professionnellement. On prend conscience qu’on possède tous les outils nécessaires dans ses mains et que l’on est en droit de les utiliser. Alors on s’impose et la route est plus facile dans cet état d’esprit. »

S comme Secret

On a tous un jardin secret, où l’on cultive une forme de mystère. Le mot secret est lié au mot sacré, comme la famille et ses amis, sa base première à Neuchâtel.

Z comme Zen

« Le comportement de Zénitude s’apprivoise avec le temps. J’ai encore besoin d’entrainement » Le Z me fait penser à Zep pour qui mon père a produit une sucette en forme de la mèche de Titeuf, son personnage. J’ai hérité du tout premier album de celui-ci avec les autographes et la reproduction des photos sur son gâteau d’anniversaire.»

 

 

 

 

Un immense merci pour votre confiance, votre temps, votre transparence et votre spontanéité Mademoiselle Rohr, lors de ce moment de partage.

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

REMERCIEMENTS

FAMILLE ROHR @chocolats_rohr, Nicole Rohr @ninichocolat72 , Roger Rohr
http://www.chocolats-rohr.ch/

 

REDACTEUR EN CHEF, Club de l’élégance : Pascal Anker @makeupnatural_ecole – Département Mode du Magazine du Club de l’élégance @clubdelelegance
AUTEUR ARTICLE : Manuela Nathan @manuela.nathan
REVISION : Alexia Carabasse @alexiacarabasse
PHOTOGRAPHE : Philippe Lauer @philippe_lauer
MODEL : Nikolaj
STYLISME : Caroline Carabasse  @agency_elianasmodels
MAQUILLAGE : Nadia Ecoeur pour MAKE-UPNATURAL.com @makeupnatural_ecole
COIFFURE : Sandy Pousaz @pousaz1969
ASSISTANT PLATEAU & CREATION DU DECOR : Sam Pousaz @samosnanji
VIDEO : Michael Bouvard @michael_bouvard
SOUTIEN : Valeur Suisse Institut @valeursuisse

 

Le Club de l’élégance @clubdelelegance

 

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale
Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

Damien and Co, L’art de la Coiffure

(magazine) DAMIEN & co    Un Maestro de la Coiffure célèbre ses noces d’argent Ode au Temple de la Beauté(magazine)  Damien & Co  Damien Ojetti doit son succès à son talent, son expertise, ses multiples compétences et sa grande technicité. C’est...

lire plus

Audrey Moore, Star et Glamour

(magazine)   AUDreY MOORE     La Classe et l'élégance   Entre Glam’ & Gloire : ce supplément d’Ame    AMoore, c’est écrit Portrait : Audrey Moore   Ses origines sont réparties entre la Grande-Bretagne et la Suisse, dotée d’une couleur...

lire plus

Stellyna : l’Etoile de Gofabo

(magazine)   STELLYNA     Stellyna : L'étoile de Gofabo   Une enfant destinée à l'Enfance Tu peux laisser ton sourire changer les gens, mais ne laisse pas les gens changer ton sourire.Portrait : Stellyna Masi Kouadio   D’origines italienne et...

lire plus

Dernier article

Translate »

Pin It on Pinterest