Stellyna : l’Etoile de Gofabo

Stellyna : L’étoile de Gofabo

Une enfant destinée à l’Enfance

Tu peux laisser ton sourire changer les gens, mais ne laisse pas les gens changer ton sourire.

Portrait : Stellyna Masi Kouadio

D’origines italienne et ivoirienne, passeport suisse à la main, Stellyna Masi Kouadio est actuellement en première année de formation de maquillage auprès de l’école professionnelle Make-upNatural à Genève . Auparavant, elle a accompli, un diplôme de stylisme et mode. Elle se livre avec détermination. Cette belle jeune femme sait ce qu’elle veut, où elle va et connait par cœur son destin. Ce proverbe africain lui sied à ravir. L’astre de Gofabo se raconte : « Tu peux laisser ton sourire changer les gens, mais ne laisse pas les gens changer ton sourire. »

Solaire, une âme inspirante, elle rêve d’étendre celles-ci aux enfants des villages avoisinants, avec un objectif national voire international. Généreuse et étincelante, « la bonne étoile des enfants » se livre avec détermination et confiance. .

par Manuela Nathan
Journaliste, TV Reporter Image (JRI)

Il était une fois….

La Côte d’Ivoire s’étend sur un espace comprenant la région côtière et forestière du Golfe de Guinée. Enfant, en vacances là-bas, elle est fortement touchée par la différence culturelle : soit l’éducation et l’apprentissage entre les enfants de Gofabo et ceux en Suisse. Elle constate, à son grand regret, qu’en plus du manque d’opportunités dans le cadre du développement des bambins, il existe une absence complète de vie active, de suivi éducatif, ainsi que peu de nourriture et une insuffisance extrême d’eau potable. Elle nous cite, avec sa sensibilité et ses mots : « En Suisse, on bénéficie de trois repas par jour dont une pause à midi pour le déjeuner. En Afrique, les enfants peuvent vivre une journée complète sans manger. La vie d’un enfant, sans nourriture, sans vitamines, sans énergie, c’est compliqué, en plus d’une chaleur de plus de 40 degrés. »

L’association

La mission de LEG_HUMANITY est une association ayant pour but de soutenir les enfants et l’école de Gofabo, village situé à 25 km de la capitale politique est Yamoussoukro en Côte d’Ivoire. Dans un premier temps, l’objectif principal de LEG_HUMANITY est d’apporter l’aide aux enfants démunis, tous âgés de 4 à 13 ans, dans les domaines de l’éducation, la formation des professeurs et des enseignants, ainsi que l’apport de matériel scolaire. Il faut savoir que dans les écoles il n’y a généralement ni crayon, ni tableau, ni feuille ; à peine un livre pour le professeur. Et sans tous ces éléments, le cours ne pourra pas avoir lieu. Une page Facebook et un compte Instagram sont consacrés à l’association, qui sans le statut d’une ONG à ce jour, bénéficie de dons ponctuels, principalement de la part de la famille, des proches et des amis. https://www.facebook.com/leghumanity/

Sa vision

Stellyna sait clairement le chemin qu’elle veut sillonner : celui des écoles. Elle a commencé par le village de Gofabo, puis s’étendra à ceux avoisinants et ensuite à toute la Côte d’Yvoire. En aidant les enfants les plus démunis, l’évolution de l’association sera ensuite axée sur la construction de classes, sous forme de bâtiments en béton et d’écoles en paillote.

LEG_HUMANITY a le désir de devenir une association reconnue au niveau national et international.

Après les écoles, l’écolage et l’éducation des enfants, elle se chargera d’autres besoins de base tels que l’eau potable et des orphelins. Sans orphelinat, ce sont actuellement les familles volontaires qui recueillent les enfants sans parent et sans entourage. Elle souhaite mettre en place un programme pour les adolescents, dès l’âge de 13 ans, pour qu’ils puissent bénéficier d’ateliers, ce qui représenterait un processus naturel pour la préparation et l’apprentissage d’un métier. Afin de joindre l’utile à l’agréable, chaque formation serait liée à une activité dans le cadre du développement du village.

Sa philosophie

Voici ce qu’elle met en pratique à travers les actions de son association – selon une citation africaine :

« Le bonheur ne s’acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son cœur »

La reconnaissance

L’association suisse « Les Enfants de Gofabo » et sa directrice Stellyna Masi Kouadio, ont reçu le 1er prix de la Fédération Vaudoise de Coopération en mars 2018, en collaboration avec les communes de : Renens, Prilly, Echallens et Crissier. Il s’agit du 1er prix Vaudois Diaspora et Développement de la FEDEVACO (Association faîtière des ONG vaudoises de développement). Cette reconnaissance prestigieuse permettra, à son ambassadrice, de mettre en place des formations sur le terrain et au sein de l’association, d’enregistrer l’organisation en Suisse, de récolter des fonds, et bien d’autres actions.

Son rêve

En plus d’accompagner l’association à s’agrandir et se développer, Stellyna veut continuer à soutenir ces enfants, une partie de sa famille vivant toujours à Gofabo. Elle imagine concevoir des produits naturels, typiquement africains, alliant l’utilisation du savoir-faire ancestral et les richesses locales, combinant ses propres connaissances, son expertise et ses compétences.

« La beauté tient une très grande place en Afrique et spécialement en Côte d’Yvoire » nous dit Stellyna, qui en connait un rayon dans ce domaine.

A l’avenir, elle désire déployer sa générosité et ses actions en faveur des femmes africaines, afin de leur donner la possibilité d’apprendre un métier. Les domaines de la mode sont très appréciés. Une ligne de vêtements et de cosmétiques d’inspiration ethnique seraient une grande opportunité pour développer la beauté et mettre en valeur la femme de couleur.

Stellyna se confie : « Mon rêve futur est de leur offrir une qualité de vie supérieure »

L’interview déshabillé
parmi 26 lettres son choix de six lettres

N comme NON
Elle sait le dire, cependant, elle le fait rarement de peur de blesser ou de se retrouver dans une situation embarrassante. Bien que de caractère direct, elle saura prendre des pincettes ; les demandes sont grandissantes, spécialement de la part des enfants.

C comme Cadeau
Elle est consciente que ses plus beaux cadeaux : son aide et son temps, qu’elle offre avec générosité, naturellement, sont plus précieux qu’un présent matériel.

F comme Famille
Ses parents, ses sept frères et sœurs, d’une famille recomposée, sont ses ressources.

V comme Voyage
Selon elle, être en contact avec d’autres cultures ouvre profondément les yeux et le cœur.

J comme Jeu
Elle est enjouée, positive et enthousiaste. Stellyna ne joue pas et démontre une sérieuse maturité, pour son très jeune âge.

Y comme « Y a-t-il quelque chose à partager ? »
« Un jour à l’enterrement de ma grand-mère, je suis partie toute seule en direction de l’école du village. Là, j’ai pris conscience de la gravité du problème. J’ai vu une petite fille, âgée d’à peine trois ans, seule, marcher dans la savane, pour aller « aux toilettes » dans la brousse. Je m’approche de l’enfant, qui me dit : « Les toilettes c’est pour les riches. Nous, nous n’avons que la nature. » »

A cet instant précis, Stellyna réalise l’ampleur du problème et toutes les raisons de sa mission et de ses actions, autant que, l’immense écart de sa propre éducation et celles des enfants de Gofabo.

Quelqu’un a dit un jour :

« Le plus beau cadeau que l’on puisse faire à quelqu’un, c’est du temps, car on lui donne une partie de sa vie qui ne reviendra pas »

Elle donne de son temps et de son âme, et on lui souhaite de tout cœur, que tous les morceaux de sa vie qu’elle offre en présage, lui soient retournés 1001 fois.

 

Plus qu’une étoile ; Stellyna est l’Ange-Gardien des enfants de Gofabo. Merci à elle, merci à vous, pour eux.

Aidez l’association : CCP 14-196115-4

 

Merci à Stellyna Masi Kouadio, de toute sa confiance, ses confidences et ce partage authentique pendant ce merveilleux moment passé en sa compagnie.

REMERCIEMENTS

Association Leg Humanity : Stellyna Masi Kouadio

 

REDACTEUR EN CHEF, Club de l’élégance : Pascal Anker – Département Mode du Magazine du Club de l’élégance @clubdelelegance
AUTEUR ARTICLE : Manuela Nathan
REVISION : Alexia Carabasse
PHOTOGRAPHE : Make-upnatural.com @makeupnatural_ecole
STYLISME : Caroline Carabasse

Le Club de l’élégance

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

  La Gourmandise : Une Tradition Familiale   Passion Chocolat : De la Fève à l'Extase « Le secret de la discipline c’est le travail »  Portrait : Nicole Rohr   La Gourmandise est un état d’esprit dans la famille Rohr. A deux, en groupe ou en...

lire plus

Audrey Moore, Star et Glamour

    La Classe et l'élégance   Entre Glam’ & Gloire : ce supplément d’Ame    AMoore, c’est écrit Portrait : Audrey Moore   Ses origines sont réparties entre la Grande-Bretagne et la Suisse, dotée d’une couleur toute parisienne. Audrey Moore...

lire plus

Les Bons Plans du Rédacteur (Londres)

      Les bons plans du Rédacteur   Londres « Mais où trouver des costumes trois-pièces, de qualité, en « tweed » Anglais? » Les Bons Plans du Rédacteur   Lors de mes différents voyages dans la magnifique cité de Londres, je me dois de...

lire plus

Dernier article

Rohr, la gourmandise : une tradition familiale

  La Gourmandise : Une Tradition Familiale   Passion Chocolat : De la Fève à l'Extase «...

Audrey Moore, Star et Glamour

    La Classe et l'élégance   Entre Glam’ & Gloire : ce supplément d’Ame  ...

Stellyna : l’Etoile de Gofabo

    Stellyna : L'étoile de Gofabo   Une enfant destinée à l'Enfance Tu peux laisser...

Les Bons Plans du Rédacteur (Londres)

      Les bons plans du Rédacteur   Londres « Mais où trouver des costumes...

British or Not British ?

    British or Not British ?   Amour et Plaisir : un destin cousu de fil blanc.La...

Interview CEO Europ – APC Group, Gary Crates

    Gary Crates   CEO Europ, APC Group Asia Plantation Capital "We continue to...